Prendre la Bastille

Un saut dans le temps, un certain 14 juillet 1789.

La Bastille, en 1416.

Un fossé alimenté par les eaux de la Seine longeait alors l'enceinte Charles V, à cet endroit.

La toute première borne Timescope a été installée place de la Bastille en mars 2016, avant-même la sortie du premier Oculus Rift ! Il fallait faire évoluer ce produit rapidement pour offrir les meilleures expériences (en terme d'ajustement à la taille, ou de confort de visualisation) au plus grand nombre.

La Bastille, le 14 juillet 1789

En travaillant avec l'Historienne Héloïse Bocher, spécialiste de l'Histoire de la Bastille (ayant notamment collaboré avec le Musée Carnavalet, et auteur de l'ouvrage Démolir la Bastille, Vendémiaire, 2012), l'équipe Timescope a pris soin de re-créer cette Place mythique au cœur de la capitale, telle qu'elle était au petit matin de la Révolution française.

Retombées médiatiques

Première borne de réalité virtuelle, première machine à remonter le temps, et premier énorme buzz médiatique avec des dizaines de retombées (matinale de France Inter, d'Europe 1, iTélé, JT de TF1, France 3, article dans Le Parisien, 20 minutes, Télérama, Les Inrocks, Mon Quotidien, Les Échos, La Libre Belgique, etc.).

Quelques chiffres

2016

Date d'installation

17 540

Nombre d’utilisateurs

96%

Avis positifs

Une vraie leçon d'histoire, vivante et réaliste offerte aux Parisiens par la Ville pour animer la promenade.

Faites vivre des expériences immersives magiques à vos publics

Contactez nous